Commandez votre catalogue gratuit !









Quel est votre projet ?

Quand comptez-vous réaliser votre projet ?

Possédez-vous un terrain à bâtir ?

Dans quelle région se situe votre projet ?

Quel est le budget de votre projet ?


[contact-form-7 404 "Not Found"]

METAL DECOR

Plus qu’une construction, cette maison, c’est surtout une histoire de confiance… Celle de Dwelling et de l’un de ses fabricants de menuiserie en aluminium. Pour faire bâtir sa propre habitation, ce fournisseur méticuleux et réputé dans le métier a choisi son partenaire, Dwelling ! Le constructeur a été particulièrement touché et honoré de cette confiance.

Sans surprise, la villa, de volumétrie classique, se caractérise par l’utilisation de nombreux éléments métalliques. A l’intérieur, les propriétaires ont néanmoins été attentifs à compenser l’aspect froid du métal par une décoration chaleureuse.

 

Localité : Asse
Année de construction : 2017

0

BLACK, WOOD & WHITE

Du contemporain, mais sans dénoter. C’est ce que souhaitaient les propriétaires de cette maison moderne conçue par Dwelling dans le beau village de Lustin. Les façades sont donc couvertes de crépi blanc et de bois, des matériaux qui permettent à la villa de s’intégrer naturellement dans ce cadre rural.

A l’intérieur, on retrouve les mêmes tons : du blanc et du bois, rehaussés de noir dans la cuisine et au niveau des châssis.

Au travers des larges baies vitrées, la campagne s’invite au quotidien dans le salon.

 

Localité : Lustin
Année de construction : 2019

0

AUTOUR DU VIDE

Le cœur de cette maison ? Un vide ! Mais autour duquel s’organisent tous les espaces. Surplombant la cuisine et le séjour, il joue le rôle de puits de lumière tout en donnant du volume aux zones de vie. A l’étage, il est bordé d’une passerelle protégée par un garde-corps en verre, passerelle qui distribue les chambres. Les escaliers, sans limon ni contremarche, rappellent ce jeu de pleins et de vides. Les larges vitrages qui percent la façade arrière permettent de s’immerger dans la campagne environnante.

 

Localité: Juprelle
Année de construction: 2019

0

POINTU PENTU

Le défi était de taille : comment tirer parti d’un terrain étroit, pointu et pentu ? La maison s’implante de manière à profiter de la largeur de la parcelle, le long de la rue. C’est vers l’arrière qu’elle se déploie : les espaces de vie se positionnent au rez-de-chaussée, surplombant le terrain en pente. Le séjour se prolonge par une terrasse couverte, qui domine les environs.

Les chambres et fonctions plus privatives se situent au rez-de-jardin partiellement enterré, mais largement ouvert. Les baies se positionnent au ras de la pelouse, pour profiter au maximum du contact avec la nature.

 

Localité : Mont-Saint-Guibert

Année de construction : 2019

0

Effet béton

Beau de loin, mais loin d’être beau ? Si le béton suscite souvent l’intérêt des candidats bâtisseurs, il les déçoit souvent par sa finition et son entretien difficile. Des caractéristiques qui n’effrayaient pas les propriétaires de cette maison : ils souhaitaient des murs en béton lissé au sous-sol et des sols en béton lissé dans les pièces de vie. Ils ont eu raison : afin de les satisfaire, sans risquer de rencontrer les problèmes connus du matériau, Dwelling a mis en œuvre un enduit poncé à effet béton lissé sur les murs, et des résines de polyuréthane au sol. Résultat : un rendu comparable à celui obtenu avec du béton, mais sans les inconvénients !

 

Localité : Boninne
Année de construction : 2018

 

 

0

CLASSICO-CONTEMPORAINE

Une maison très contemporaine, c’est ce que souhaitaient les propriétaires de ce bâtiment construit à Chièvres par Dwelling. Ils auraient probablement préféré un bâtiment cubique surmonté d’un toit plat… Mais c’était compter sans l’urbanisme, qui s’est montré intraitable : il fallait respecter les gabarits des maisons voisines, affichant une brique rouge, des fenêtres verticales et des toitures à deux versants. Qu’à cela ne tienne : pour cette maison, tout s’est donc joué sur les détails, les finitions et l’aménagement intérieur ! Les briques de parement sont collées, sans joint, ce qui confère à l’habitation un incontestable côté contemporain. L’arrière est généreusement vitré, tourné vers le jardin. Quant à l’espace intérieur, il est généreux et ouvert, ne ressemblant en rien à celui des fermettes voisines. Un bon compromis entre l’aspect classique du quartier et la volonté de modernité des occupants !

 

 

Localité : Chièvres
Année de construction : 2016

0

Rhode Rooftop

Le point commun entre cette villa de Rhode-Saint-Genèse et New York ? Son rooftop ! C’est la tendance du moment : les bars de Big Apple s’implantent sur les toits, permettant aux visiteurs de profiter de la vue, perchés quelques étages au-dessus de l’animation de la ville. Ici, c’est la forte déclivité du relief qui a permis d’aménager le dernier étage de la maison de plain-pied avec le terrain naturel, à l’arrière. Il accueille la zone de vie, ainsi qu’une terrasse panoramique en façade avant, dominant le quartier à l’image des rooftops new-yorkais. Une deuxième terrasse, partiellement couverte, est aménagée côté jardin.

La maison a été conçue de manière à profiter au maximum de ce terrain en forte déclivité : la partie professionnelle s’installe au rez-de-chaussée, la zone de nuit au premier, et l’espace de vie au second. Un ascenseur distribue les différents niveaux. Véritable objet sculptural, l’escalier aboutit au milieu du salon.

 

Localité : Rhode-Saint-Genèse
Année de construction : 2019

0

Au confluent

Le terrain était difficile : de forme irrégulière, les ruisseaux de la Ronce et de Renissart le côtoyaient, rendant la zone marécageuse et inondable. Qu’à cela ne tienne, les lieux, bucoliques à souhait et voisins du domaine du Château de Seneffe, étaient boisés et attrayants ! Pour en tirer parti, cette maison a été dessinée en angle, au confluent des deux cours d’eau. Le terrain a été asséché, et le niveau des terres, relevé. La maison, un volume simple couvert d’une toiture à deux pans, se projette vers l’extérieur et les bois. L’espace de vie s’organise en L, il est bordé de grandes baies vitrées qui permettent à ses occupants de profiter de la vue sur les environs.

 

Localité : Seneffe
Année de construction : 2019

0

En 2 tons

Un volume lourd posé sur un autre tout vitré. Cette villa moderne se caractérise par un net contraste entre les tons et les matériaux de ses deux niveaux. Relativement fermée côté rue, elle s’ouvre complètement vers le jardin, notamment grâce à une large baie vitrée qui semble se déplier sur quatre faces.

La réalisation de cette villa a nécessité de relever des défis techniques : le 1er étage semble flotter sur du vide et se prolonge par des débordements, pratiquement sans points d’appui au rez-de-chaussée. Le tout est couronné d’une toiture à quatre pans qui, elle aussi, est posée en porte-à-faux sur l’étage inférieur.

 

Localité : Ittre
Année de construction : 2017

 

0

Thermorégulée

Vue depuis la rue, cette villa cache bien son jeu ! Très fermée et discrète depuis la voie publique, elle se développe généreusement vers l’arrière, vers le jardin qui se situe en contrebas. Les pièces de vie s’implantent au rez-de-chaussée, tandis que la zone de nuit profite du rez-de-jardin. Grâce aux larges baies vitrées, intérieur et extérieur se confondent.

Ses habitants profitent d’un cadre verdoyant, à deux pas de l’Abbaye de Villers-la-Ville. Ils y ont passé leur premier été en 2018. Alors que les températures étaient caniculaires, ils n’en ont pas souffert ! Cette villa est en effet thermorégulée. Son inertie est optimisée de manière à évacuer la chaleur et éviter les surchauffes. Sa structure débordante en CLT permet en outre d’ombrager terrasses et vitrages, limitant ainsi la pénétration de la chaleur dans le bâtiment.

 

Localité : Villers-la-Ville
Année de construction : 2017

0